Sciences

La formation musicale crée de nouveaux liens cérébraux chez les enfants

Source http://www.medecine-des-arts.com/fr/article/la-formation-musicale-cree-de-nouveaux-liens-cerebraux-chez-les-enfants.php

Observer le cerveau de l'enfant musicien

Formation musicale et modification du cerveau de l'enfant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prendre des leçons de musique augmente les connexions fibreuses cérébrales chez les enfants et peut être utile dans le traitement de l'autisme et du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), selon une étude présentée au congrès annuel de la Radiological Society of North America (RSNA).

« On sait que l'enseignement musical est bénéfique pour les enfants souffrant de ces troubles », a déclaré le Dr Pilar Dies-Suarez, radiologue en chef à l'Hospital Infantil de México Federico Gómez à Mexico, mais cette étude nous a permis de mieux comprendre comment le cerveau change et où ces nouvelles connexions se produisent ».
Pour démontrer cette hypothèse, l'équipe de chercheurs a étudié le fonctionnement cérébral de 23 enfants âgés de 5 à 6 ans. Les enfants en question étaient droitiers et n'avaient aucuns antécédents de troubles sensoriels, perceptifs ou neurologiques. Ces enfants n'avaient suivi aucune discipline artistique dans le passé.

Il s'agissait à partir d'examens de haut niveau technologique d'observer le cerveau avant une formation musicale et après 9 mois de formation. Cette évaluation a été réalisée avec l'imagerie par tenseur de diffusion (DTI) du cerveau. Il s'agit d'une technique d'IRM sophistiquée qui permet d'identifier les changements microstructuraux au sein de la substance blanche du cerveau.

L'imagerie par diffuseur de tension produit une mesure, appelée anisotropie fractionnelle (FA), du mouvement des molécules d'eau extracellulaires le long des axones. Dans la matière blanche en bonne santé, la direction des molécules d'eau extracellulaires est assez uniforme et les mesures élevées en anisotropie fractionnelle. Lorsque le mouvement de l'eau est plus aléatoire, les valeurs de FA diminuent, suggérant des anomalies.

Substance blanche, le corps calleux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le corps calleux est composé de deux types de fibres :
- Les fibres homotypiques qui relient des cortex de même nature (la majorité des fibres).
- Les fibres hétérotypiques qui relient des cortex non homologues (la vision au langage par exemple).
Les fibres du corps calleux sont, au centre du cerveau, transversales, mais irradient en tout sens vers le cortex lorsqu'elles pénètrent dans les hémisphères. Les radiations antérieures du corps calleux sont souvent dénommées forceps mineur et les radiations postérieures forceps majeur. Les fibres du splenium, en se portant en bas et en dehors, forment le tapetum, contournant la partie externe du ventricule latéral. [Fabrice PastorPsychoweb]

Influence de la formation musicale sur le cerveau

Musique cerveau enfant
IRM classique et l'ITD montrent les fibres du forceps du cerveau
avant la formation musicale
(A, B, C) et les fibres chez le même patient après 9 mois de formation (a, b, c)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Vivre la musique à un âge précoce peut contribuer à un meilleur développement du cerveau, en optimisant la création et l'établissement de réseaux neuronaux et en stimulant les zones existantes du cerveau », déclare le Dr Dies-Suarez.

La substance blanche du cerveau est composée de millions de fibres nerveuses. Ces fibres ou axones ont pour rôle de relier les neurones d'une région à l'autre du cerveau.

Au cours de la vie, la maturation des voies cérébrales et les connexions entre les zones motrices, auditives, sensorielles et autres permettent le développement de nombreuses capacités cognitives, émotionnelles, relationnelles, y compris les compétences musicales.

Les examens fonctionnels cérébraux concernant le spectre de l’autisme et le TDAH montrent des perturbations qui suggèrent qu’une faible connectivité dans le cortex frontal, zone du cerveau impliquée dans le processus complexe cognitif, est un biomarqueur de ces désordres.

Après neuf mois de formation musicale, les mêmes examens montrent des modifications, une augmentation des valeurs AF (anisotropie fractionnelle [1]) et de la longueur de la fibre d'axone dans différentes régions du cerveau, notamment dans le forceps mineur.

« Quand un enfant reçoit une instruction musicale, on lui demande de remplir certaines tâches », déclare le Dr Dies-Suarez. « Ces tâches impliquent l'audition, le moteur, la cognition, l'émotion et les compétences sociales, qui semblent activer ces différentes régions du cerveau. Ces résultats peuvent être la conséquence de la nécessité de créer plus de connexions entre les deux hémisphères du cerveau ».

Ces transformations induites par l’apprentissage musical seraient pour le Docteur Dies-Suarez des bases intéressantes pour définir de nouvelles stratégies ciblées pour intervenir dans le traitement des troubles comme l’autisme et le TDAH.

Rédacteur. Docteur Arcier, président fondateur de Médecine des arts®
Médecine des arts est une marque déposée. Copyright médecine des arts©

Commentaire

[1.] l'anisotropie fractionnelle (AF) est une mesure de l'organisation de la substance blanche en fonction du mouvement de l'eau à travers les tissus.