Remediation cognitivo-musicale

Un projet innovant pour la prise en charge des enfants dys

Il s’agit d’une présentation de la méthode telle que nous l’utilisons en rééducation de la dyslexie, mise à jour récemment pour un chapitre de livre. Cette présentation est précédée d’un nécessaire exposé des justifications scientifiques sur lesquelles elle a été fondée et suivie d’un résumé des preuves expérimentales de son efficacité.

Neuroscience de la dyslexie et des troubles d’apprentissage

Un entraînement intensif de 18 heures, qu’il soit groupé sur 3 jours ou étalé sur 5-6 semaines, améliore de façon significative des variables linguistiques non entraînées. Par comparaison à une période sans entraînement, un effet significatif de l’entraînement est retrouvé sur diverses mesures directement impliquées dans les apprentissages scolaires (phonologie, lecture, attention auditive, mémoirede travail)